Actualité

Pont Passerelle de Tilff : l’étude d’incidence dit « OK » !

Le pont-passerelle : LA vraie solution pour Tilff.

L’étude d’incidence va aussi en ce sens !

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE du cdH d’Esneux

4 juillet 2012

 

Les conseillers cdH d’Esneux-Tilff se réjouissent des résultats de l’étude d’incidence portant sur la proposition de pont-passerelle. Cette étude confirme le double intérêt du projet : garantir la mobilité et la sécurité des citoyens.

L’alternative originale proposée par le ministre wallon des Travaux publics, Carlo Di Antonio (cdH) et soutenue par le cdH Esneutois fait plus que jamais figure de solution idéale dans ce dossier, autrefois épineux. Le projet prévoit en effet que le pont-passerelle passe au-dessus des voies de chemin de fer et favorise la mobilité douce, en évitant les nombreux inconvénients d’une rocade. Il conduira aussi à la suppression du passage à niveau, éloignant ainsi une source de dangers.

L’étude d’incidence, chargée d’évaluer les impacts des différents projets sur la population, son cadre de vie et l’environnement constitue une étape technique importante de ce dossier. Elle montre clairement la pertinence du projet : «  le pont-passerelle permettra de supprimer le passage à niveau, sans modifier les tracés des flux actuels. L’implantation d’un nouveau pont à deux étages, séparant les flux automobiles des modes doux, renforcera non seulement la sécurité des modes doux, mais également le lien entre la place Roi Albert et la gare. Un nouveau pont où une attention particulière sera apportée à la légèreté de sa structure et de ses aménagements pourra s’intégrer de manière harmonieuse dans le paysage. Il pourra alors reprendre au sein du village sa valeur symbolique de lien entre les deux rives. »

 

En soumettant une « réponse réaliste aux principaux problèmes de ce dossier, à savoir la mobilité et la sécurité », le ministre Carlo Di Antonio rejoint la volonté du cdH local : permettre une meilleure circulation, tout en développant la mobilité douce, et redynamiser le bord de l’Ourthe dans le respect de son passé, de l’environnement et, avant tout, de ses habitants.

 

Parmi les avantages reconnus par l’étude d’incidence, citons encore « un impact positif sur la qualité de l’air et sur l’écoulement de l’Ourthe » et l’amélioration de l’environnement sonore alentours.

 

C’est donc avec enthousiasme et de manière apaisée que le cdH d’Esneux suivra de près les prochaines étapes du dossier : la finalisation d’une nouvelle convention entre INFRABEL, la Commune d’Esneux et le SPW, établissant le rôle de chacun, puis le lancement d’un appel à auteurs de projets pour l’exécution du pont-passerelle et enfin, l’introduction du permis d’urbanisme.

Alors que les partis de la majorité actuelle ont voulu remplacer le pont de Tilff par des projets de type « viaduc » ou « rocade », non acceptés par la population (insécurité, atteinte au paysage et à la cohésion du village, coût…), le cdH d’Esneux se félicite qu’une vraie solution, portant la marque des humanistes, ait été apportée à ce dossier et se réjouit de pouvoir classer sans suite le projet de rocade.

pont de tilff,tilff

Publicités

4 réflexions au sujet de “Pont Passerelle de Tilff : l’étude d’incidence dit « OK » !”

  1. Les choses avancent à l’approche des élections.Vivement que ce dossier trouve sa solution définitive et qu’on entende plus parler de ce pont.
    Par la même occasion je voudrais vous informer qu’au sujet des trottoirs mal réparés après pose des conduites de gaz ,aucunes suites n’a été donnée à ma demande.L’echevin des travaux avait promis de ne pas accordrer la réception du repavage,mais rien à ma connaissance n’a été fait.J’attends toujours et pendant ce temps la,les mauvaises herbes envahissent sans cesse les espaces non réparés.

    J'aime

  2. Cher Monsieur Hollange,
    Bien d’accord avec vous au sujet du pont… Quant aux trottoirs, nos interventions conjugées n’ayant pas encore abouti, je relance l’échevin PS des travaux.
    Affaire à suivre !!

    J'aime

  3. QUAND VOUS DITE « affaire à suivre en juillet 2012 » alors que nous sommes proche de la fin d’année et que rien n’a été fait,je reste sceptique sur la résolution de ce problème.

    J'aime

  4. Bonjour Monsieur Hollange,
    Détrompez-vous, cela avance.
    Mais il est vrai que la majorité actuelle et prochaine (c’est malheureusement la même ..) a bloqué le dossier avant les élections : Une nouvelle convention tripartite : Infrabel, SPW et commune était prête AVANT les élections, mais ils ont préféré la faire voter au conseil APRES les élections. C’est ainsi que ce 6 novembre à l’unanimité sauf l’abstention ecolo, le conseil a voté la convention « passerelle » qui annule la convention « rocade » …

    J'aime

Les commentaires sont fermés.