Actualité

Castors : pour ou contre ?

La commune d’Esneux a pris parti « Pour » les castors, au détriment des arbres du Parc …

J’étais le premier à signaler officiellement cette présence et à en avertir de l’évolution néfaste aux arbres : voilà ce que répond la majorité  ?? !!!

 

Esneux ne sera plus le berceau de la Fête des Arbres, mais de la Fête aux Castors …

Quelle est votre opinion ?

lameusecastors140114.jpg

Publicités

4 réflexions au sujet de “Castors : pour ou contre ?”

  1. Au loup prés de notre frontière!
    Bonjour,
    Extrait de :
    http://www.lesoir.be/295342/article/actualite/fil-info/fil-info-sciences-et-sante/2013-08-07/loup-decouvert-aux-pays-bas-n-est-pas-une-plaisanterie
    « il était âgé d’un an et demi et venait de manger du castor »
    Voila la solution et pour réguler les sangliers !
    Pauvre mentalité, pour une fois qu’une espèce « indigène » (castor) se rétabli ; on devrait plutôt s’en réjouir ; n’oublions que c’est l’homme qui a déforesté et qui continue encore !

    J'aime

  2. Bonjour, cette présence est sans doute un retour d’une espèce indigène et peut paraître sympathique et finalement pourquoi pas … Mais, mais … ca se gère un minimum : En étant attentistes au début, on lui a laissé attaquer des arbres qui étaient tout aussi indigènes et sympathiques (dont certains il n’en a pas besoin pour ses constructions ….). Le castor a-t-il encore son prédateur « naturel » ? ne va-t-il pas provoquer un déséquilibre par sa présence ? Alors voici le sommet de l’improvisation : pour surfer sur le buzz, la commune en fait une attraction touristique : résultats des courses (comme rien n’est prêt sur place) : des gens envahissent littérallement les lieux ces derniers jours en ne respectant pas la nature : on rentre dans le parc en voiture, on s’aventure partout, etc …Vous avez raison, l’espèce humaine est bien bas !!!

    J'aime

  3. Esneux ne sera plus le berceau de la Fête des Arbres, mais de la Fête des abrutis …
    Esneux ne sera plus cette ravissante vallée verdoyante,
    que je connaissais depuis 40 ans !
    Eh oui, Esneux est inscrit dans un plan de destruction total de la nature et de sa biodiversité, sous l’hypocrisie du PCDN (pour avoir des subsides à mettre dans les poches des politiques, je suppose).
    Ma si jolie vallée verdoyante, je la vois se détruire chaque jour, quelle tristesse.
    Mais que se passe-t-il depuis 2011 ?
    Et le bruit infernal des tronçonneuses qui hurlent de 09h30 à 17h00 «non-stop» et cela depuis début février 2014. Le craquement des arbres abattus qui résonnent ( l’écho dans une vallée, vous connaissez …). Je les vois tous tomber, les uns après les autres, étêté et couper en rondelles. Impuissante devant ce massacre.
    À se demander si la Bourgmestre a encore de quoi se chauffer ! Pfff…
    Deux sapinières disparues en quelques jours de l’été 2013.
    Et tous ces animaux que j’aimais admirer chaque jour ont tous disparu.
    2013 à été infernal à vivre, et je constate que 2014 le sera plus encore.
    Plus rien à voir, plus rien à humer, et les senteurs des fleurs. Dès qu’elles pointent à peine leurs têtes, les communaux arrivent à grand renfort pour leur coupent la vie.
    Pauvre commune d’Esneux, c’est lamentable d’y vivre.
    Cela serait bien mieux de délocaliser les nouveaux arrivants abrutis de ma commune, et de laisser la place aux castors, ainsi qu’ aux sapins, aux arbres, aux fleurs et à toute cette magnifique et grandiose faune qui peuple notre (ancienne belle) vallée.
    Voici ce que c’est de vivre à Esneux (Hony) en 2014:
    – Le bruit infernal des tronçonneuses partout dans la vallée qui a commencé au mois de mai 2013 et qui continue inlassablement à casser les oreilles des riverains.
    – Les tronçonneuses rue de l’ourthe, depuis ce début février, non-stop de 09h30 à 17h00, 6 jours sur 7 !!! Ouf un dimanche de répit, eh bien non ! Vive la suite du vacarme :
    – Les coups fusils retentissants à la tombée du jour, et cela, en été comme en hiver
    – Les quads qui pètent plus fort que le plus gros des pétards
    – Les chauffards qui font crisser leurs pneus à plus de 100 km/H. dans un village en se croyant à Francorchamps, et qui emmerdent les riverains la nuit par leurs accidents intempestifs sur la grand-route.
    – Ces inciviles qui s’amusent à prendre les pelouses communales pour des champs de courses !, résultat on marche dans de la boue jusqu’à la cheville, plus d’herbes pour s’allonger à la saison estivale.
    – Les alarmes intempestives qui hurlent à toutes heures du jour et de la nuit chaque jour !
    Plus une seule journée de tranquillité, plus une seule nuit de calme.
    Alors, vous voulez mon avis ? Les castors, ils n’emmerdent personne, laissez-les vivre, Mr Lamalle qui n’aime pas la vie de la nature.
    Assez de la politique de destruction d’Esneux (PCDR et PCDN hypocrite)
    Bientôt je déménage …
    Dommage, je l’aimais bien ma commune, il fut un temps où il faisait bon y vivre. C’était si calme, avec des gens respectueux, et une belle nature.
    Mais ce temps-là, c’est fini !
    Gisèle
    Citoyenne née et habitant à Hony depuis 41 ans.

    J'aime

  4. Madame Gisèle, Je ne suis pas loin de partager votre triste constat sur l’évolution de la commune par rapport au manque de respect de la nature en général.
    Un seul passage me gène un peu c’est quand vous dites que je n’aima pas la vie de la nature, je n’accepte pas votre remarque. Par rapport aux castors, je ne pense pas que ce soit l’idéal de les laisser là, à abimer les arbres du parc. Bon maintenant il y a tellement eu de « touristes » pour essayer de les voir qu’ils sont partis … tout seuls ! Ca fait 52 ans que j’habite sur la commune et j’ai toujours défendu son environnement ! Je suis triste comme vous de l’évolution et je me bats pour essayer qu’elle reste celle que j’ai connu !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.